Michel Montallier

Michel Montallier

Michel Montallier

Né un 13 juin dans le Nord de la France, Michel entre très vite dans le monde des grands. Avec une Maman alitée à la maison qui ne peut se déplacer, un Papa qui travaille en Belgique qui ne rentre que les weekend, Michel est déjà un battant par la force des choses. De par son petit vécu ,il a l’occasion, a plusieurs reprises, de constater la méchanceté des gens et l’indifférence aux malheurs des autres.MICHEL MONTALLIER
A partir de ce moment, son combat contre l’injustice n’aura de cesse et guidera sa vie. Un dilemme intérieur s’installe alors en lui. Deux passions le gouvernent, devenir médecin pour aider ceux qui souffrent, ou décrier toute l’injustice au travers de ses chansons.
Comme aime à le dire Michel : « On ne devient pas Artiste, on nait‘ N.A.I.T.’ Artiste »

Il choisira très vite sa voie.

Michel est autodidacte, juste 2 ans, quelques cours à l’école de Musique de sa ville et Il sera accepté au Conservatoire National de Valenciennes. Il ne pourra y aller longtemps, c’est beaucoup trop loin de chez lui, sa Maman a trop besoin de lui à ses côtés.

TROPIC ” Un groupe régional le prend en amitié.

Après les répétitions il aide au rangement du matériel, enfin il peut toucher aux instruments, aux guitares, son rêve.

‘’Maman Montallier ‘’voyant la passion grandissante de son fils, décide de lui acheter sa première guitare. Michel, fou de joie, reste des heures entières à « gratter », et, avec quelques conseils, progresse très rapidement. Devant la glace, il chante pour se donner l’allure d’un pro. Se sentant sûr de lui, il écume tous les concours de chant de la région, puis, à force, entra dans un groupe de copains musiciens comme guitariste – chanteur.

A 13 ans, les 1ers bals, les 1ers contacts avec le public (inoubliable…), ses 1eres compositions, ses 1ers textes.

A 16 ans, création de son 1er groupe, expérience infructueuse, sans succès. Il entre alors dans un orchestre pro et là, ce qui devait arriver, arriva, un imprésario lui propose l’enregistrement d’un premier disque, cette expérience sera passée sous silence, déception d’adolescence, tristesse d’Artiste. Il fera la rencontre, qui comptera beaucoup pour lui, ” Daniel BALAVOINE ” avec qui il se liera d’amitié jusqu’à ce maudit mois de janvier 86 … Daniel lui présentera des personnes influentes de la profession.
De galas en galères, Michel présente ses chansons dans de nombreuses discothèques en France et à l’étranger avec un atout principal, il chante en DIRECT, le public ne s’y trompe pas, les médias non plus.
Lors de ses spectacles, Michel que les journalistes surnomment désormais, M.M, est épaulé par des articles de presse souvent élogieux…

  • Le quotidien régional ” LA VOIXDUNORD
  • ” FRANCE 3 ”
  • ” FRANCE BLEU “
  • … entre autres…

Tous ces médias le soutiennent et apportent leur concours lors de ses prestations !

‘Et comme dit M.M, même si l’on ne peut pas plaire à tout le monde… quand on a conscience de faire son métier du mieux possible, avec passion, alors … On a déjà un peu, gagné !

Suprême récompense, le journal ” TIERCE MAGAZINE ” lui propose la UNE de son magazine et lui consacre une page entière.

Il se produira dans de nombreux galas, en premières parties, vedette américaine de grands noms du métier… Il a aussi, été, l’un des seuls, sinon le seul chanteur à se produire sur scène… en ‘ Live ‘ accompagné par des ordinateurs… il écuma, notamment, nombre de discothèques … et soirées, pendant plusieurs années avec son spectacle.

Et puis, un jour, brusquement, tout s’arrête !… raisons familiales, de santé…

Michel doit quitter la scène. Pour un moment, pense-t-il ! … c’est ce que ses amis et son entourage croient.. mais c’est pour lui une catastrophe, en effet, ne plus être en contact avec le public va faire empirer son état de santé… et, il mettra plusieurs années à s’en remettre… Cette épreuve et d’autres, lui ont permis de s’endurcir… lui qui s’est toujours battu contre l’injustice, au travers de ses textes, de ses chansons… , il aura encore plus de ‘grain à moudre’ pour de futurs titres… puisque touché de plein fouet, par l’injustice.

Aujourd’hui, remis sur pied…

Il a retrouvé l’âme du battant qu’il a toujours été… M.M. prépare son grand retour à la scène .. Il renouera ainsi, avec le public qu’il aime tant… Pour ce, il donna la primeur d’extraits de son nouveau spectacle, dans un tour de chant avec son Ami de longue date. Le créateur de ‘’ Adieu Jolie Candy ‘’ le chanteur, Jean-François MICHAEL, récemment, dans le sud-ouest, région où M.M. s’est installé depuis quelques temps…
Partagé entre la Sardaigne (ses origines paternelles) et notre belle France, entouré de Giovanni, de Wendy “sa famille” de quelques Amis… de fans et ami(e)s de Facebook, Instagram et Twitter… Ceux-la mêmes, qui l’ont soutenu, moralement et qui le soutiennent encore, aujourd’hui… espérant vite le retrouver sur scène.

M.M. est Auteur, Compositeur… et Arrangeur:

  • Le chemin de l’Adolescence Voyou’
  • Rock-star
  • Aiuto
  • J’ai du nord
  • Ballade pour Wendy
  • Au Secours
  • Marie Pleurait
  • Pleure pas Gianni…
  • quelques titres de son nouveau spectacle…

Michel sait que l’on croit non seulement à ses textes, à ses musiques, à ses chansons, mais toujours autant à ‘ l’homme – Artiste ‘ pour lui, c’est primordial…

Nouveau manager…

Nouvelle équipe de musiciens…

La composition d’un album pour une grande dame de la chanson française
En préparation, plusieurs projets de duos… et la concrétisation de sa comédie musicale.

La Légende de Gaïa “

Une tournée prévue en 2020.. Celle-ci passera, notamment, par la région de son enfance, le Nord où il ne s’est pas produit depuis plus de dix ans … il présentera, à son public, son nouveau titre ” J’AI DU NORD ” une chanson qu’il a consacré à sa région et où beaucoup s’y retrouveront ! … particulièrement ses quelques Amis d’enfance…
Michel croit en sa bonne étoile, au public, à sa famille… et à ses parents qui veillent sur lui, de là-haut…

AIUTO

 

LE CHEMIN DE L’ADOLESCENCE

 

VOYOU’BIEN ROCKSTAR

 

Revue de presse